Manga Eater
Bienvenue sur le forum !

Enregistre toi vite sur Manga Eater !
Et viens nous faire connaitre tes mangas préférés !



 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interview de Glénat

Aller en bas 
AuteurMessage
Ekinox
Fondateur
Fondateur
avatar

Date d'inscription : 26/09/2009
Age : 22
Localisation : Sur la lune
Emploi/loisirs : skate,plage,surf,geeker un peu ^^

MessageSujet: Interview de Glénat   Sam 24 Oct - 18:49

Je viens de dénicher une interview faîte par un site :Manga-news qui a interviewé un des plus gros éditeurs de mangas français et je me permets de vous faire connaitre cette interview :



Manga-news: Vous êtes depuis deux ans directeur éditorial chez Glénat. Quel bilan faites-vous de ces deux premières années?
Stéphane Ferrand:
C'est un bilan pour l'instant très satisfaisant. Je suis arrivé chez
Glénat avec des projets et des ambitions nouvelles: j'avais notamment
cette envie de faire évoluer et de renouveler ce que je considérais
comme l'un des plus beaux catalogues de la bande dessinée! Aujourd'hui,
nous avons recomposé une équipe de qualité et changé tout le processus
de notre production, ce qui fait que nous n'avons pas ou peu de retard.
J'ai également cherché à travailler le fond de notre catalogue. Cela se
caractérise notamment par la sortie des versions Perfect de Dragon Ball[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], Kenshin, Dr Slump et par le retour de séries telles que Naru Taru ou What's Mickael ?! .
Au sujet des nouveautés, nous avons sortis beaucoup de nouvelles séries qui ont trouvé leur public, comme Les Gouttes de Dieu, Biomega, Team Medical dragon...
En
deux ans, j'ai également eu l'opportunité de mettre en place deux
nouvelles collections: la collection Vintage, qui répond à un besoin de
proposer des œuvres appartenant au «patrimoine» du manga, et la
collection Kids, prévue pour mars 2010. Cette collection proposera des
œuvres courtes dotées d'un univers bucolique et destinées aux enfants.
Les ouvrages de cette collection seront facilement identifiables grâce
à un cartouche orange positionné sur leur tranche. Et puis, même si
tout est toujours perfectible, nous avons progressé en qualité, unifié
le sous-titrage des onomatopées, considéré le fac-similé comme la règle
en intégrant posters et pages spéciales lorsqu’il y en avait, développé
des cadeaux et goodies gratuits de manière régulière, recomposé un beau
stand pour les salons, tenté de répondre régulièrement aux questions
des lecteurs via notre Newsletter, développé le contenu du site
Internet, amélioré notre communication vis-à-vis de la presse...
En définitive, je suis plutôt content de mon premier bilan!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Vous parliez de Naru Taru... Qu'est-ce qui a motivé la reprise de ce titre?
En premier lieu, il était important de reprendre Naru Taru pour marquer la fin d'un vieux contentieux avec notre lectorat (Glénat
avait sorti il y a quelques années les premiers tomes de Naru Taru pour
finalement interrompre la parution de la série pour son contenu sexuel
et très violent, ndlr)
. Je voulais prouver à nos lecteurs que
désormais, les éditions Glénat ne sortiront plus de titres sans en
proposer la fin. En second lieu, Naru Taru me semble un excellent titre tout à fait présentable au public
d’aujourd’hui, et cohérent dans le cadre de notre collection Seinen.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Comptez-vous sortir d'autres œuvres de Mohiro Kitoh?
Pour
l'instant, nous n'avons pas prévu de sortir d'autres titres de cet
auteur. Mais étant donné que nous travaillons dans une logique de
cohérence d'auteurs, il est possible que nous publiions d'autres titres
de Kitoh. C'est dans cette logique que j'ai publié Japan et Oh Roh[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], les deux autres séries de Miura en plus de Berserk[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
Pour moi, il est important de pouvoir voir l'évolution du travail d'un
auteur, qu'elle soit graphique ou narrative, en s'intéressant à
l'ensemble de son œuvre. C'est également ce que nous faisons avec
Yukito Kishiro, en éditant Aqua Night et en rééditant Ashman[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], tout en poursuivant Gunnm Last Order.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Peut-on espérer la reprise d'autres séries appartenant depuis longtemps à votre catalogue, comme par exemple Next Stop,Kuro Gane et Pineapple Army?
En
fait, j'aimerais bien redonner une nouvelle édition à certains titres
appartenant à la première partie du catalogue Glénat. Rééditer de
telles séries fait donc partie de nos objectifs, mais ça ne sera peut
être pas réalisable dans un avenir proche, d'autant plus que la
réédition de tel ou tel titre ne dépend parfois pas de nous. Par
exemple, concernant Pineapple Army[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], il faut savoir que Naoki Urasawa ne désire pas que ses anciens titres soient publiés en France pour l'instant. Ça vaut pour Pineapple Army[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], mais aussi pour Master Keaton ou Yawara.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Comparé à d'autres éditeurs, vous avez sorti peu de nouveaux shojos cette année...
On
ne peut pas tout faire en même temps ! Comme je viens de vous le dire,
nous avons réalisé de nombreuses choses au sein des éditions Glénat
cette année, comme le lancement de nouveautés, de nos deux nouvelles
collections ou la réédition de certains titres. Le shojo reste
néanmoins un genre très important pour nous et sera un objectif fort
pour l'année 2010. Nous allons proposer l'excellent Kilari en septembre, il y aura d'autres nouveaux shojos dans notre catalogue, comme Honey X Honey Drops. Nous comptons également sortir d'autres séries de Wataru Yoshizumi (l'auteure de Marmelade Boy, Mint na Bokura... ndlr), et plus généralement d'Hakushensha, un éditeur japonais grand pourvoyeur de shojos.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Comptez-vous sortir des titres yaoi?
Non,
les éditions Glénat n'iront pas vers le yaoi, ni le hentai d'ailleurs.
J'essaie de conserver autour de Glénat une image assez « grand public
». Et puis d'autres éditeurs sortent déjà ce genre de séries, et ils le
font très bien d'ailleurs!


Quelques mots sur les rééditions de séries en version Perfect?
La version Perfect de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
se vend très bien en France. On constate qu'il y a une vraie attente du
public dans ce créneau. J'attends donc beaucoup de la version Perfect
de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien],
qui est un de nos titres emblématiques. Il faut savoir que Kenshin a
connu trois traducteurs différents tout au long de sa publication
française. Pour l'édition Perfect, nous allons tout refaire pour avoir
une traduction uniforme et de grande qualité. J'espère également que le
succès sera aussi au rendez-vous pour la version Perfect de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]!
Enfin, sachez que ça ne s'arrêtera pas là... mais je ne peux pas en dire plus pour le moment.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Glénat Espagne édite Muscle Man. Comptez-vous proposer ce titre en France?
Personnellement,
j'ai très envie de sortir ce titre en France. J'étais un grand fan de
l'anime à l'époque où il était diffusé à la télévision. C'est un titre
que je ne perds pas de vue, même si pour l'instant je me consacre à
d'autres projets.


Vos best-sellers, à
savoir Bleach, One Piece ou encore Berserk, ont presque rattrapé
l'édition japonaise... Sur quels titres misez-vous pour compenser ces
trois séries?

Déjà, les fans doivent être conscients que je
ne peux pas dessiner moi-même les volumes suivants de ces séries et
qu'il va donc falloir attendre! (rires)
Personnellement, je mise beaucoup sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. C'est un titre d'heroïc fantasy saupoudré de science-fiction qui pourrait plaire aux lecteurs de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
Je le conseille pour deux raisons: le scénario et le dessin. Le dessin
est absolument terrifiant et Dohe fait un travail quasi photographique.
L'histoire est quant à elle issue d'un roman de Yumemakura, qui est un
immense écrivain au Japon. Ensuite, nous avons proposé au public de
nombreuses séries dont le succès se confirme au fil des mois et des
volumes: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], par exemple.
J'espère également que les nouveautés comme [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
rencontreront le succès qu'elles méritent. Il faut savoir que cette
dernière est une grande série du Shonen Jump. Enfin nous avons quelques
belles surprises pour 2010.
N’oublions pas que les Best-sellers que vous citez ont mis quelques années avant de le devenir, cela vaut pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] comme pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
a même changé deux fois d’éditeurs avant de se stabiliser chez nous. Un
Best-seller se construit petit à petit, par la notoriété que lui amène
sa qualité, tout autant que par les opérations marketing qui sont un
soutien fondamental.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Quelques mots sur le scantrad?
Je
peux comprendre l'impatience de certains jeunes fans... Mais il est
important de mettre en place un apprentissage de la patience. Des
générations entières de lecteurs ont vécu sans scantrad et leur passion
ne s’est pas éteinte pour autant. La course en avant, et à
l’impatience, n’a pas de fin, bientôt, faudra-t-il aux fans une «dose
quotidienne»? Se retournera-t-on contre l’auteur parce qu’il ne créé
pas assez vite? Est-ce qu’on n’oubliera pas que la BD et le manga sont
des créations, et qu’en cela leur qualité dépend aussi du temps de
maturation que l’on leur donne? Cette idée d’avoir «tout, tout de
suite» me semble être un écho des dérives de la société de
consommation, qui valorise le «vite», quitte à faire du «jetable» pour
aller plus vite. Selon moi, le scantrad est compréhensible, mais pas
tolérable. Car la passion n’excuse pas tout. Il est évident que
l'auteur en souffre, que son œuvre soit licenciée ou pas dans la langue
du scan. Le problème est encore plus grand sur des auteurs qui débutent
leurs premières œuvres: peu chance pour eux de se voir proposer un jour
en dehors du Japon et si c’est le cas, les ventes seront amoindries par
le scantrad. L'éditeur en souffre également, car son travail est
récupéré sans aucun accord, alors qu’il se doit de protéger le travail
de son auteur, il est donc mis en porte-à-faux vis-à-vis de ce dernier.
Le manga est une passion, mais c'est aussi un travail, des personnes et
des familles vivent de ça. Si tout devenait gratuit et libre de droit,
ces personnes n'auraient plus de quoi vivre... et donc plus de quoi
créer des titres. Il faut comprendre le côté paradoxal du scantrad, où
comment cela revient en fait à scier la branche sur laquelle on est
assit.
Ce que je condamne fermement, c'est lorsqu'un site de
scantrad devient un business, notamment en vendant des bandeaux de pub
à des régies publicitaires. Car là, il s’agit vraiment de faire de
l’argent, en utilisant gratuitement le travail des auteurs, et même
celui des fans qui font les traductions! Malheureusement cette pratique
se généralise de plus en plus...


Pour conclure, une
question légère... Vous apparaissez en photo dans le magazine Morning,
à l'occasion de la prépublication d'un chapitre des Gouttes de Dieu.
Comment vivez-vous cela?

En fait, tout a commencé quand j'ai accueilli les deux auteurs [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
à Paris. Nous nous sommes baladés à Montmartre et avons pris des
photos. Nous étions par ailleurs accompagnés de Michel Dovaz, un grand
spécialiste du vin qui a réalisé la préface du premier tome. Il faut
savoir que Michel a carrément été dessiné dans la série! Quant à moi,
je ne peux qu'être flatté d'apparaître en photo! C'est vraiment sympa
de leur part... Et puis qui sait, peut-être qu'un jour j'apparaîtrai à
mon tour dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ? (rires)

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://mangaeater.forumactif.com
 
Interview de Glénat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La petite Emission #8 : Interview de Simon Bisley
» Interview Jervis Johnson
» Interview d'un syndicaliste anonyme par Dédé
» Interview du boulet du fofo, "Diddu"
» Interview exclusive de Rob Van Dam et bien plus !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Eater :: Japon :: ► Actualité et évènements.-
Sauter vers: